Log in!

Click here to log in
New account
4 million accounts created!
JOIN our free club and learn French now!




Get a free French lesson every week!

  • Home
  • Contact
  • Print
  • Guestbook
  • Report a bug


  •  
    Recommended:
    > French translator



    Ads:





    Learn French > French lessons and exercises > French test #18040
    > Other French exercises on the same topic: Literature [Change theme]
    > Similar tests: - L'adolescent - Lexical field - Les figures de style - Figures de style - Principales figures de style. - Les figures de style 1 - Adverbes, prépositions - Passé simple : Alice au Pays des Merveilles
    > Double-click on words you don't understand


    Voyage de santé (Guy de Maupassant)


    Trouvez la bonne réponse.

     

    M.Panard était un homme prudent qui avait peur de tout dans la vie. Il avait peur des tuiles, des chutes, des fiacres, des chemins de fer, de tous les accidents possibles, mais surtout des maladies.

    Il avait compris, avec une extrême prévoyance, combien notre existence est menacée sans cesse par tout ce qui nous entoure. La vue d'une marche le faisait penser aux entorses, aux bras et aux jambes cassés, la vue d'une vitre, aux affreuses blessures par le verre, la vue d'un chat, aux yeux crevés; et il avait une prudence méticuleuse, une prudence réfléchie, patiente, complète.Il disait à sa femme, une brave femme qui se prêtait à ses manies: 'Songe, ma bonne, comme il faut peu de chose pour estropier ou pour détruire un homme. C'est effrayant d'y penser. On sort bien portant; on traverse une rue, une voiture arrive et vous passe dessus; ou bien on s'arrête cinq minutes sous une porte cochère à causer avec un ami; et on ne sent pas un petit courant d'air qui vous glisse le long du dos et vous flanque une fluxion de poitrine. Et cela suffit. C'en est fait de vous'
    Il s'intéressait d'une façon particulière à l'article Santé publique, dans les journaux, connaissait le chiffre normal des morts en temps ordinaire, suivant les saisons, la marche et les caprices des épidémies, leurs symptômes, leur durée probable, la manière de les prévenir, de les arrêter, de les soigner. Il possédait une bibliothèque médicale de tous les ouvrages relatifs aux traitements mis à la portée du public par les médecins vulgarisateurs et pratiques.

    Il avait cru à tous les systèmes qu'on suppose infaillibles, pendant six mois, contre tous les maux. Aujourd'hui, il était un peu revenu de sa confiance, et il pensait avec sagesse que le meilleur moyen d'éviter les maladies consiste à les fuir.

     





    Twitter Share
    French exercise "Voyage de santé (Guy de Maupassant)" created by colchique with The test builder
    Click here to see the current stats of this French test [Save] [Load] [?]


    1. M. Panard avait surtout peur de quoi? des

    2. D'après lui, qu'est-ce qui était sans cesse menacée? notre

    3. A quoi lui faisait penser la vue d'une marche? aux

    4. Et la vue d'un chat? aux

    5. Sa femme se prêtait à quoi? à ses

    6. Comment appelait-il sa femme ? ma

    7. D'après M. Panard, qu'est-ce qui glisse le long du dos, et que l'on ne sent pas? un petit

    8. Il s'intéressait d'une façon particulière à quel article?

    9. Pour tous les ouvrages relatifs aux traitements, que possédait-il ? une bibliothèque

    10. 'Il avait cru à tous les systèmes qu'on suppose infaillibles ' cette phrase veut dire ?

    11. Aujourd'hui, il pense que le meilleur moyen d'éviter les maladies est de les









    End of the free exercise to learn French: Voyage de santé (Guy de Maupassant)
    A free French exercise to learn French.
    Other French exercises on the same topic : Literature | All our lessons and exercises

    Share : Facebook / Google+ / Twitter / ...