Add a new lesson / test
Please log in!


Remember me
Lost password


2 million accounts created!
JOIN our free club and learn French now!




Get a free French lesson every week!

  • Home
  • Contact
  • Print
  • Guestbook
  • Report a bug


  •  
    Recommended:
    > French translator



    Ads:





    Learn French > French lessons and exercises > French test #30912
    > Other French exercises on the same topic: Literature [Change theme]
    > Similar tests: - L'adolescent - Lexical field - Les figures de style - Figures de style - Principales figures de style. - Les figures de style 1 - Adverbes, prépositions - Passé simple : Alice au Pays des Merveilles
    > Double-click on words you don't understand


    Figures de style


    Rappel : La sémantique (semantics, Semantik, semántica, semantica, semantiek) est l’étude d’une langue et de la signification de celle-ci.

    Ce test va porter sur une branche de la sémantique :
    les relations entre les mots. Ce test correspond à la partie 1 (la partie « facile »), deux autres parties viendront le compléter.

    COURS 

    Acronymie : abréviation de mots ou de termes à l’aide des premières lettres de ces mots dont le résultat se prononce comme un mot normal et non lettre par lettre. Les acronymes (mots résultant de l’acronymie) peuvent avoir une majuscule.

    Exemples : Otan (Organisation du traité de l'atlantique nord), Unesco (Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture), Ifremer (Institut français de recherche pour l'exploitation de la mer), sida (Syndrome de l'immunodéficience acquise (AIDS)).




    Antonymie : opposition de termes de sens opposé. Un antonyme est donc un mot qui possède un sens contraire à celui d’un autre mot.

    Les antonymes peuvent se former avec un préfixe de privation a-, an-, in-, ir-, il-, im-,... (justice/injustice, normal/anormal) ;

    Exemples : chaud/froid, monter/descendre, grand/petit, amis/ennemis.

    Remarque : Associer deux antonymes dans une phrase s’appelle un oxymore.



    Homonymie : relation entre des mots de forme graphique (homographe) ou phonique (homophone) identiques mais de sens différents.
    Les homonymes (mots résultant de l’homonymie) peuvent être homographes ou homophones.

    Ils sont homographes s’ils s’écrivent de la même manière et homophones s’ils se prononcent de la même manière. Dans les deux cas leurs sens sont différents.

    Pour finir, une homonymie est dite parfaite si les mots en relation sont homophones et homographes.

    Exemples d’homographes : vis (l’action de visser et la pièce vissée),

    Exemples d’homophones : sceau/seau/sot/saut, sang/cent/sans/sent, mer/mère/maire, cou/coup/coût/coud.

    Exemples d’homonymie parfaite : livre (la mesure du poids et l’objet que l’on lit), mode (mode vestimentaire et mode de vie).




    Paronymie : relation entre deux mots de sens différents mais dont la graphie (l’écriture) et/ou la phonétique (la prononciation) est proche.

    Exemples : oeuf/boeuf, pâtisserie/tapisserie, acceptation/acception, amour/amer.

    Remarque : Associer deux antonymes dans une phrase s’appelle une paronomase.



    Synonymie : deux mots ou termes sont synonymes s’ils ont un sens commun.
    Ils ne peuvent pas s’écrire de la même manière mais peuvent se prononcer de la même façon (très rare).

    Exemples : beau/joli, facile/simple, juste/exact, le français/la langue de Molière.




    CONSIGNE

    Indiquez si les phrases suivantes contiennent des acronymes, des antonymes (oxymore), des homographes, des homophones, des paronymes (paronomase) ou des synonymes. Bien sûr, il n’y a qu’un choix possible par phrase.

    NB : Pour les homographes, le terme n’est écrit qu’une seule fois mais le sens du deuxième mot est présent dans la phrase.

    Bon courage !!! 






    Advanced Twitter Share
    French exercise "Figures de style" created by anonyme with The test builder
    Click here to see the current stats of this French test [Save] [Load] [?]


    1. Le DEUG (diplôme d'études universitaires générales) était délivré dans les universités, deux ans après le bac.


    2. Il m'a murmuré que ce cassis et ces mûres étaient mûrs.


    3. L'annonce de sa grossesse à ses parents a rempli la pièce d'un long silence éloquent.


    4. Il n'existe que deux écoles nationales d'industries laitières en France. Et elles se trouvent toutes les deux en Franche-Comté.


    5. Nous ne poivrons pas ces poivrons rouges qui sont déjà bien assez fort pour nous.


    6. Les gardes ont gardé à la gare le gars grand et gras qui grappilla la galette galbée.


    7. Le personnel roulant est encore en grève. Je vais prendre ma voiture personnelle pour aller au travail.


    8. La haute autorité de lutte contre les discriminations et pour l'égalité a été créée en 2004, pour lutter contre les discriminations de toutes natures.


    9. Les poules du couvent restent posées sur leurs oeufs qu'elles couvent pour les faire éclore.


    10. « Cette obscure clarté qui tombe des étoiles. » (Corneille, Pierre)


    11. Les signaux de fumée auxquels nous avons recours est notre unique solution d'alerter les secours.


    12. Les pantoufles de vair de Cendrillon, citées dans un vers de Perrault, n'étaient pas en verre vert.










    End of the free exercise to learn French: Figures de style
    A free French exercise to learn French.
    Other French exercises on the same topic : Literature | All our lessons and exercises

    Share : Facebook / Google+ / Twitter / ...