Log in!

Click here to log in
New account
4 million accounts created!
JOIN our free club and learn French now!




Get a free French lesson every week!

  • Home
  • Contact
  • Print
  • Guestbook
  • Report a bug


  •  
    Recommended:
    > French translator



    Ads:





    Learn French > French lessons and exercises > French test #47725
    > Other French exercises on the same topic: Literature [Change theme]
    > Similar tests: - L'adolescent - Lexical field - Les figures de style - Figures de style - Principales figures de style. - Les figures de style 1 - Adverbes, prépositions - Passé simple : Alice au Pays des Merveilles
    > Double-click on words you don't understand


    Albert Camus, L'Etranger


      Extrait de Albert Camus, l'Etranger  

    Tout de suite après mon arrestation, j'ai été interrogé plusieurs fois. Mais il s'agissait d'interrogatoires d'identité qui n'ont pas duré longtemps. La première fois au commisariat, mon affaire semblait n'intéresser personne. Huit jours après, le juge d'instruction, au contraire, m'a regardé avec curiosité. Mais pour commencer, il m'a seulement demandé mon nom et mon prénom, ma profession, la date et le lieu de ma naissance. Puis il a voulu savoir si j'avais choisi un avocat. J'ai reconnu que non et je l'ai questionné pour savoir s'il était absolument nécessaire d'en avoir un. 'Pourquoi ?' a-t-il dit. J'ai répondu que je trouvais mon affaire très simple. Il a souri en disant : 'C'est un avis. Pourtant, la loi est là. Si vous ne choisissez pas d'avocat, nous en désignerons un d'office.' J'ai trouvé qu'il était très commode que la justice se chargeât de ces détails. Je le lui ai dit. Il m'a approuvé et a conclu que la loi était bien faite.


         Au début, je ne l'ai pas pris au sérieux. Il m'a reçu dans une pièce tendue de rideaux, il avait sur son bureau une seule lampe qui éclairait le fauteuil où il m'a fait asseoir pendant que lui-même restait à l'ombre. J'avais déjà lu une description semblable dans des livres et cela m'a paru un jeu. Après notre conversation, au contraire, je l'ai regardé et j'ai vu un homme aux traits fins, aux yeux bleus enfoncés, grand, avec une longue moustache grise et d'abondants cheveux presque blancs. Il m'a paru très raisonnable, et, somme toute, sympathique, malgré quelques tics nerveux qui lui tiraient la bouche. En sortant, j'allais même lui tendre la main, mais je me suis souvenu à temps que j'avais tué un homme.

         Le lendemain, un avocat est venu me voir à la prison. Il était petit et rond, assez jeune, les cheveux soigneusement collés. Malgré la chaleur (j'étais en manches de chemise), il avait un costume sombre, un col cassé et une cravate bizarre à grosses raies noires et blanches. Il a posé sur mon lit la serviette qu'il portait sous le bras, s'est présenté et m'a dit qu'il avait étudié mon dossier. Mon affaire était délicate, mais il ne doutait pas du succès, si je lui faisais confiance. Je l'ai remercié et il m'a dit : 'Entrons dans le vif du sujet.'

     

    Bon courage ! :)

     





    Twitter Share
    French exercise "Albert Camus, L'Etranger" created by anonyme with The test builder
    Click here to see the current stats of this French test [Save] [Load] [?]


    1. Le narrateur est

    2. Pourquoi le narrateur est-il interrogé ?

    3. Le juge d'instruction

    4. Le narrateur a-t-il un avocat ?

    5. L'affaire du narrateur

    6. L'avocat

    7. Il faisait chaud

    8. Le juge d'instruction n'a pas questionné le narrateur sur

    9. Le narrateur

    10. Comment le narrateur trouve-t-il le commissaire ?









    End of the free exercise to learn French: Albert Camus, L'Etranger
    A free French exercise to learn French.
    Other French exercises on the same topic : Literature | All our lessons and exercises

    Share : Facebook / Google+ / Twitter / ...