Log in!

Click here to log in
New account
4 million accounts created!
JOIN our free club and learn French now!




Get a free French lesson every week!

  • Home
  • Contact
  • Print
  • Guestbook
  • Report a bug


  •  
    Recommended:
    > French translator



    Ads:





    Learn French > French lessons and exercises > French test #61064
    > Other French exercises on the same topic: Subjunctive [Change theme]
    > Similar tests: - Subjunctive present - Subjonctif ou indicatif - Subjonctif présent - Imparfait du subjonctif - Présent ou subjonctif présent? - Verbes d'opinion +subjonctif ou indicatif - Subjonctive and usual expressions - Subjonctif ( approfondir )
    > Double-click on words you don't understand



     Rétablir la version originale de la

    Complainte amoureuse

    d'Alphonse Allais,

    adressée à  la chanteuse Jane Avril

    Ce texte d'un de nos grands humoristes (1854-1905) respecte rigoureusement et plaisamment la concordance des temps : à l'imparfait de l'indicatif correspond l'imparfait du subjonctif, et non le présent du subjonctif que nous utilisons le plus souvent de nos jours.

    La version donnée ci-dessous est donc fausse, et d’ailleurs beaucoup moins drôle que l’originale qui exploite les sonorités inattendues -à nos oreilles- de l’imparfait du subjonctif.

    Pour construire l'imparfait du subjonctif, voici une petite recette toute simple :

    • Prenez un passé simple de l'indicatif à  la deuxième personne du singulier (par exemple, pour le verbe vivre  : « tu vécus ») et retranchez-en le s final (dans notre exemple il nous reste le radical : « vécu- »   ; 
    • Ajoutez les terminaisons suivantes : -sse, -sses, -^t, -ssions, -ssiez, -ssent ;
    • Vous obtenez une impeccable conjugaison de l'imparfait du subjonctif : que je vécusse, que tu vécusses, qu’elle vécût, que nous vécussions, que vous vécussiez, qu’ils vécussent.

    Étrange, dites-vous ? C’est surtout que l’usage s’en perd, mais il vaut mieux le connaître pour aborder la littérature française.

    Voici un exemple d’utilisation : « Croyait-il que je vécusse d'amour et d'eau fraîche ? » (ce qui est le pendant du présent : « Croit-il que je vive d'amour et d'eau fraîche ? »)


    À vous maintenant !

    Pour reconstituer la Complainte amoureuse, remplacez les présents du subjonctif par des imparfaits du subjonctif à la bonne personne.



    Find 8 mistakes in this text.



    Oui, dès l’instant que je vous vis
    Beauté féroce, vous me plûtes.
    De l’amour qu’en vos yeux je pris,
    Sur-le-champ vous vous aperçûtes.
    Ah ! Fallait-il que vous me plaisiez,
    Qu’ingénument je vous le dise,
    Qu’avec orgueil vous vous taisiez ?
    Fallait-il que je vous aime,
    Que vous me désespériez
    Et qu’enfin je m’opiniâtre
    Et que je vous idolâtre,
    Pour que vous m’assassiniez ?


    Click on the errors :
           







    End of the free exercise to learn French: Réécriture : au subjonctif imparfait
    A free French exercise to learn French.
    Other French exercises on the same topic : Subjunctive | All our lessons and exercises

    Share : Facebook / Google+ / Twitter / ...