Add a new lesson / test / 1 lesson per week
Log in!

Click here to log in
New account
4 million accounts created!
JOIN our free club and learn French now!




Get a free French lesson every week!

  • Home
  • Contact
  • Print
  • Guestbook
  • Report a bug


  •  




    Ads:





    La faiblesse

    Cours gratuits > Forum > Apprendre le français || En bas

    [POSTER UNE NOUVELLE REPONSE] [Suivre ce sujet]


    La faiblesse
    Message de evers posté le 13-02-2020 à 21:08:26 (S | E | F)
    Bonsoir.
    Dans ce texte monologue extrait du film L'abominable vérité :

    Les hommes ne sont pas du tout fiables. On croit savoir ce que les hommes vont faire, on croit savoir ce qu'ils veulent faire mais quand arrive enfin le moment où ils devraient s'impliquer, **je n'en sais rien , prendre position...ils filent en douce ! L'homme fort, brave comme on a toujours vu dans nos bouquins ou dans les films depuis qu'on a l'âge de 12 ans c'est factieux, il n'existe pas. Les hommes ne sont pas forts, les hommes ne sont pas braves, les hommes sont effrayés. Et même s'il peut arriver qu'il y ait un instant magique, romantique et prometteur, les hommes sont incapables d'assumer ça... pourquoi ? Ils sont faibles !
    Voir sur Lien internet


    **je n'en sais rien...pourquoi l'auteur utilise le "je" ? N'est-il pas possible d'écrire avoir écrit : Ils n'en savent rien, prendre position ?
    Merci d'avance.
    ------------------
    Modifié par bridg le 13-02-2020 21:13


    Réponse : La faiblesse de gerold, postée le 13-02-2020 à 22:48:43 (S | E)
    Bonsoir evers

    En fait, l'auteur dit "j'en sais rien", mais vous avez rétabli la forme correcte "je n'en sais rien". Ce passage est un peu énigmatique à première vue, mais je ne pense pas que "je" signifie "les hommes". La personne qui parle tient un discours légèrement décousu, sous le coup de l'indignation sans doute. Elle s'interroge à un moment sur ce que les hommes devraient faire : "...mais quand arrive enfin le moment où ils devraient s'impliquer, faire quelque chose, je ne sais pas moi, prendre position... ils filent en douce !". Voilà comment je comprends cette phrase. Attendez cependant d'autres avis.



    Réponse : La faiblesse de gerondif, postée le 14-02-2020 à 00:10:47 (S | E)
    Bonsoir
    Mon interprétation rejoint celle de gérold.
    Je me demande si le narrateur ne confond pas factieux et factice ou mieux encore, fictif.
    factieux : adjectif et nom
    Qui exerce contre le pouvoir établi une opposition violente tendant à provoquer des troubles.
    Qui fomente des troubles contre le pouvoir établi (Larousse)
    factice : Qui est feint, simulé, affecté : Un sourire factice.(Larousse)
    fictif : Qui n'est pas réel, qui n'existe que dans l'imagination ; imaginaire : Un nom fictif.



    Réponse : La faiblesse de jij33, postée le 14-02-2020 à 00:33:37 (S | E)
    Bonsoir
    Mon avis rejoint tout à fait celui de gerold. Quelqu'un prend la parole dans ce monologue pour donner son avis sur les hommes : ils ne sont pas tels qu'on les montre dans les films et la littérature, à savoir forts et courageux. Au contraire, ils sont effrayés, faibles, voire un peu lâches, puisqu' « ils filent en douce » au lieu de s'affirmer. C'est le locuteur qui dit "j'en sais rien", ajout sans rapport avec le reste, qui marque un instant d'hésitation dans sa diatribe. Ce "j'en sais rien" lui donne le temps de trouver d'autres attaques contre la faiblesse des hommes.
    Remarque personnelle : pauvres hommes ! Ils en prennent pour leur grade !
    -------------------
    Modifié par jij33 le 14-02-2020 00:34

    Mon avis rejoint celui de gerold... et de gerondif !



    Réponse : La faiblesse de gerold, postée le 14-02-2020 à 07:18:18 (S | E)
    Bonjour gerondif

    Vous avez raison, l'auteur de ce monologue doit confondre factieux avec factice et fictif. L'homme factieux lui plairait sans doute davantage. Celui-là, au moins, il "s'implique".




    [POSTER UNE NOUVELLE REPONSE] [Suivre ce sujet]


    Cours gratuits > Forum > Apprendre le français
    Share : Facebook / Google+ / Twitter / ...