Add a new lesson / test / 1 lesson per week
Log in!

Click here to log in
New account
4 million accounts created!
JOIN our free club and learn French now!




Get a free French lesson every week!

  • Home
  • Contact
  • Print
  • Guestbook
  • Report a bug


  •  




    Ads:





    Vers le marin

    Cours gratuits > Forum > Apprendre le français || En bas

    [POSTER UNE NOUVELLE REPONSE] [Suivre ce sujet]


    Vers le marin
    Message de helva posté le 21-11-2020 à 14:07:18 (S | E | F)
    Bonjour.
    «— Il fait beau, Marie ?
    — Tout d’un coup, le temps s’est retourné froid. Je ne sais pas ce qui se passe là-haut, vers le marin…»
    Quelqu'un peut-il m'expliquer le sens de «vers le marin», s'il vous plaît ?
    Merci beaucoup!

    ------------------
    Modifié par bridg le 21-11-2020 14:19
    gris



    Réponse : Vers le marin de jij33, postée le 21-11-2020 à 15:47:54 (S | E)
    Bonjour
    "... le temps s’est retourné froid. Je ne sais pas ce qui se passe là-haut, vers le marin…" Il n'y a rien à expliquer ; c'est de toute évidence une coquille, c'est-à-dire le remplacement du t par un r. Il faut comprendre : " vers le matin.



    Réponse : Vers le marin de helva, postée le 22-11-2020 à 16:49:39 (S | E)
    Ah-ah! Merci beaucoup 🙃



    Réponse : Vers le marin de flora83, postée le 22-11-2020 à 16:55:13 (S | E)
    Bonjour
    Moi je pense plutôt à la mer, là haut vers le marin, pour moi ça veut dit vers la mer, ou l’océan. Faut voir le contexte mais étant donné le le style d’écriture, je sûre que ce n’est pas une coquille.



    Réponse : Vers le marin de jij33, postée le 22-11-2020 à 17:21:44 (S | E)
    Bonjour flora83
    Le niveau de la mer étant le plus souvent plus bas que celui de la terre, sauf dans les polders et certaines dépressions géographiques naturelles comme la Lagune du Charbon en Argentine ou le lac de Tibériade, je ne vois pas du tout pourquoi l'océan se trouverait "là-haut" (cf "Je ne sais pas ce qui se passe là-haut") . Quant au style, si j'en juge par la seule phrase citée, il ne présente aucune caractéristique particulière, si ce n'est une certaine banalité et une impropriété de vocabulaire, peut-être dûe au fait qu'il s'agit de paroles rapportées au discours direct ("le temps s'est retourné froid").




    Réponse : Vers le marin de gerold, postée le 22-11-2020 à 18:05:52 (S | E)
    Bonjour

    Je me suis demandé s'il ne s'agit pas d'un vent. D'après le Larousse, le marin est un "vent humide du sud-est qui souffle de la Méditerranée vers le Languedoc, la Montagne Noire et les Cévennes". Cela pourrait expliquer "ce qui se passe la-haut".



    Réponse : Vers le marin de flora83, postée le 22-11-2020 à 18:51:20 (S | E)
    Pas mal le vent mais le vent du sud-est apporte la pluie mais la température est douce contrairement au mistral ou la tramontane qui viennent du nord ou ouest qui sont eux glaciaux 🥶 mais dégagent le ciel. Je le sais j’y habite 🤗.
    Même si mon idée s’est faite démonter, j’insiste ce n’est pas une coquille ! Et dans la sud on dit souvent là haut pour dire là bas au loin ☺️

    -------------------
    Modifié par flora83 le 22-11-2020 18:52





    Réponse : Vers le marin de jij33, postée le 22-11-2020 à 19:57:48 (S | E)
    Bonsoir
    Si le marin est un vent, il souffle de la Méditerranée. Pourquoi dirait-on alors "ce qui se passe là-haut, vers le marin" ? Le marin, il est en bas. Là-haut, ce seraient plutôt la Montagne Noire ou les Cévennes, non ? Et que viendrait faire ici la préposition "vers", après "là-haut", puisque le vent marin est censé souffler du bas vers le haut ? Quoi qu'il en soit, la citation est trop courte pour que l'on puisse la situer dans un contexte. Je m'étonne et j'admire que l'on puisse être sûr(e) qu'il ne s'agit pas d'une coquille. Si et seulement si helva retrouve les phrases qui précèdent et/ou qui suivent celle dont il est question, nous pourrons nous prononcer. Pour l'instant, c'est une coquille, jusqu'à preuve du contraire ! Et je m'inclinerai évidemment devant une preuve textuelle, mais sûrement pas devant une impression personnelle car sachez, flora83, que je m'en tiens toujours aux textes et au sens des mots et que si j'ai la preuve qu'une citation est exacte ou ne contient pas de coquille, j'ai l'honnêteté intellectuelle de l'admettre sur le champ. Dans le doute, je cherche toujours une explication logique. Pour l'instant, le doute reste (plus que) permis, parce que je ne vois pas de logique dans cette affaire... À suivre !...




    Réponse : Vers le marin de gerold, postée le 22-11-2020 à 21:25:27 (S | E)
    C'est un extrait de "Traduit du silence", œuvre de Joë Bousquet (1897-1950), poète et romancier né à Narbonne et mort à Carcassonne. Le texte est partiellement lisible sur Internet. Il n'est pas possible de le reproduire ici, mais je ne pense pas que les paragraphes qui précèdent et qui suivent éclairent beaucoup le sens de notre phrase.

    Je vous souhaite une bonne soirée.



    Réponse : Vers le marin de jij33, postée le 23-11-2020 à 06:58:07 (S | E)
    Bonjour gerold et merci pour vos recherches, plus fructueuses que les miennes.
    Si ce n'est pas une réédition récente, il se peut que ce ne soit pas une coquille et/ou qu'il ne s'agisse pas d'un vent. Joë Bousquet écrivait à l'époque du surréalisme et était en relation avec des poètes et artistes de ce mouvement. Les surréalistes ont pris bien des libertés avec la réalité.
    Bonne journée.




    [POSTER UNE NOUVELLE REPONSE] [Suivre ce sujet]


    Cours gratuits > Forum > Apprendre le français
    Share : Facebook / Google+ / Twitter / ...